Information

 

LES CHANTIERS INTERNATIONAUX A ROCHARD

Comment réaliser des gros travaux au gîte de Rochard alors que l’association du Camping-Club n’a pas les moyens de les faire tous accomplir par des professionnels ?

La proposition d’organiser des chantiers internationaux a eu d’emblée le soutien des collectivités locales. Et depuis plus d'une dizaine d'années, la réponse a été trouvée dans un partenariat multiple : le Camping-Club, propriétaire et porteur du chantier de Rochard, l’association Solidarités-Jeunesses spécialisée dans l’accueil de jeunes internationaux et l’organisation de chantiers, les communes de Béceleuf, d'Ardin, de Coulonges sur l'Autize et de Niort qui apportent leur soutien logistique, la communauté de communes Val de Gâtine, le Pays de Gâtine et la région Nouvelle Aquitaine qui soutiennent  ou ont soutenu le projet.

Au terme de 11 campagnes estivales, un bilan très positif peut être établi :

Les toitures, maçonnerie des hauts de murs, charpente et couverture ont été refaites à neuf grâce au travail réalisé lors des chantiers internationaux, complété par celui d’un artisan local.

       

 

Tout autour du bâtiment, la base des murs  a été reprise dans les règles de l’art par les jeunes guidés par un maçon spécialisé dans les méthodes traditionnelles. De la taille de pierre et divers aménagements ont complété les activités.

 

Les murs intérieurs ont été piquetés et jointoyés à pierre vue avec un enduit à la chaux qui leur permet de respirer et les volets ont été repeints.

  

Des travaux importants ont eu lieu sur l'escalier intérieur et les murs d'une des deux pièces qui ont été détruits alors qu'à l'étage, la trémie de l'escalier a été agrandie pour accueilir le futur escalier, fabriqué par un chantier école avec le Greta de Saint-Maixent.

 

Une phytoépuration a été mise en place et fonctionne parfaitement.

  

Mais ce bilan quantitatif et technique n’est qu’une des facettes très riches des chantiers internationaux : ce sont désormais plusieurs centaines de personnes qui sont passées au refuge pendant le chantier et qui ont échangé avec les jeunes pendant des moments conviviaux comme le dîner international, le bal sur la place de la mairie de Béceleuf, les visites à la maison de retraite et les repas chez l'habitant.

 

 

 

Une véritable dynamique anime les lieux chaque été à Béceleuf qui a accueilli près de 30 nationalités et quatre continents (Afrique, Amérique du Sud, Asie et Europe). A bientôt !