Information

10ème Chantier international de Rochard

du samedi 19 août au mardi 5 septembre

Les jeunes volontaires sont arrivés à la gare de Niort en deux temps : au premier train, les deux turcs, les deux français et une japonaise, et en fin de soirée, deux jeunes filles russes. Malheureusement, 3 manquent à l'appel : une tanzanienne qui n'a pas eu son visa et deux mexicains que M. Trump n'a pas laissés entrer sur son territoire pour prendre leur avion vers l'Europe...

   

Les deux animateurs de Solidarité Jeunesse, Margaux et Yanis, et les bénévoles du Camping-Club les ont accueillis avec un petit buffet de fruits et de gâteaux, favorisant d'emblée sourires et échanges amicaux.

Dimanche, les jeunes volontaires ont découvert le moulin de Pouzay, voisin de Rochard, qui organisait une fête avec notamment des battages à l'ancienne.

Le Camping-Club avait un stand dans lequel le public a pu découvrir Rochard, les chantiers depuis 2009 et les 22 nations qui ont participé depuis 9 ans.

 

Lundi, installation du chantier avec l'atelier vélo et la mise en place des outils.

 

Mardi, tout le monde se met à l'ouvrage.

Margaux et Marina commencent le ponçage des volets, sous l'oeil de Barrie qui a déjà sorti ses crayons

 

pendant que Marianne, Ekin et Elizabeta isolent le chantier de piquage de mur et commencent à taper dedans...

 

Plus tranquilles, Yanis et François préparent le panneau du chantier et Derin est de cuisine.

 

 Mercredi, Sindi, réfugié albanais hébergé au Foyer Bérengère à Béceleuf, rejoint l'équipe des volontaires et participe aux travaux ainsi qu'au repas.

     

Yanis et Ekin, avec l'aide de Quang et de Philippe, refont le mur de soutènement au nord du gîte de Rochard.

   

Jeudi et vendredi, le chantier a bien avancé : les trois paires de volets du rez-chaussée sont poncées et prêtes à peindre tandis que les murs de la grande pièce sont quasiment mis à nu.

 

En effet, l'équipe des jeunes volontaires a été renforcée avec la présence, en plus de Sindi, l'albanais, de Gocha, ukrainien, et Artyom et Zhanna, un couple d'arméniens qui donnent le coup de main.

 

Vendredi matin, quelques résidents de la maison de retraite des Buissonnets de Béceleuf sont descendus à Rochard pour rencontrer les jeunes et découvrir le chantier

    

C'est même l'occasion pour M. Veillon de taper la balle avec un jeune !

Après cette première semaine bien remplie, week-end tout aussi chargé pour les jeunes : vendredi soir, concert à Niort, samedi, sortie à La Rochelle et dimanche, rencontre avec un autre chantier international de Solidarité Jeunesses à Melle.

Pour voir les images de la première semaine du chantier, cliquez ici.

Au programme de la deuxième semaine : pose des enduits sur les murs et finitions avant la peinture des volets.

 

 

A la pause de 11 heures, beaucoup de visites et de moments agréables autour du café et des gâteaux. C'est également le moment de découvrir l'article de la Nouvelle République sur le chantier (cliquez ici pour lire l'article et ici pour entendre le reportage de Radio Gâtine)

 

Mardi après-midi, visite à la maison de retraite,

 

avant le concert de Balbazar pour la Nuit du Patrimoine à Coulonges sur l'Autize, mardi soir.

La peinture des volets et l'enduit de la salle font l'objet de toutes les attentions.

       

Le repas international est toujours un moment fort des chantiers et c'est encore le cas cette année avec la participation des résidents du Foyer Bérengère, le CADA de Béceleuf.

  

La soirée s'est prolongée avec un bal traditionnel animé par les Tourne-Bourriques pour fêter le 10ème chantier international à Rochard.

 

Le second week-end du chantier a permis aux jeunes de découvrir pour certains, la Faites du Bio à Chizé, pour d'autres les Nuits de Saint Hilaire à Melle.

Encore quelques petits travaux et le séjour touche à sa fin...

   

Lundi 4 septembre, le pot de clôture permet aux visiteurs et aux élus de découvrir les travaux réalisés et de partager un moment sympathique avec les jeunes avant leur départ le lendemain.

 

Pour voir les images de la 2ème semaine du chantier, cliquez ici.